Les prix Emmy enregistrent leur plus faible audience avec 5,9 millions de personnes

NEW YORK — Les prix Emmy ont atteint un nouveau creux d’audience lundi soir, avec une audience estimée à 5,9 millions de personnes, soit encore plus petite que la cérémonie perturbée par la COVID-19 il y a deux ans.

L’entreprise Nielsen a déclaré que la cérémonie récompensant les meilleures œuvres de la télévision, où «Ted Lasso» a été nommé meilleure comédie et «Succession», meilleur drame, était en baisse par rapport aux 7,4 millions de personnes qui ont regardé en 2021.

Habituellement diffusés un dimanche soir, les prix Emmy ont été décalés au lundi pour faire place au premier match de «Sunday Night Football» de NBC, diffusé la veille. La cérémonie n’a cependant pas pu échapper au football, puisqu’elle était en concurrence avec l’émission télévisée américaine «Monday Night Football».

Les prix Emmy étaient animés par Kenan Thompson de l’émission de variétés «Saturday Night Live».

Le précédent creux pour les prix Emmy, avec 6,1 millions de personnes, a été atteint avec un spectacle considérablement réduit en raison de la pandémie de 2020.

Bien que le football ait eu un impact, les cotes des prix Emmy ont baissé régulièrement depuis que les récompenses ont commencé à être dominées par les émissions sur le câble et les services de plateforme de diffusion en continu. Avec autant de programmes télévisés offerts, il y en a de moins en moins qui attirent les grandes audiences qui étaient courantes à l’époque où la télévision dominait.

La dernière fois que les prix Emmy ont dépassé les 10 millions de téléspectateurs, c’était en 2018, lorsqu’ils ont atteint une audience de 10,2 millions. Les prix Emmy ont réuni 21,8 millions de téléspectateurs en 2000, un niveau qui ne sera probablement plus jamais atteint. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.