Les provinces de l’Atlantique enregistrent 27 nouveaux cas, dont 15 à T.-N.-L.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick a annoncé jeudi que sept nouveaux cas confirmés de la COVID-19 avaient été recensés dans la province, ce qui porte le bilan à 33.

À l’instar de ses collègues de l’ensemble du pays, la docteure Jennifer Russell a exhorté les voyageurs à s’imposer un isolement de 14 jours, et les citoyens en général à ne pas sortir de chez eux, sauf pour des besoins essentiels. Elle dit comprendre les difficultés causées par ces restrictions, mais elle rappelle que ces mesures vont permettre de sauver des vies.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a de son côté annoncé qu’il mettrait à disposition une aide de 50 millions $ pour contribuer à la sécurité d’emploi des travailleurs et pour aider les entreprises à continuer de fonctionner. Les dirigeants de petites entreprises seront admissibles à des prêts pouvant atteindre 200 000 $ et ils ne seront pas tenus de rembourser le capital pendant une période de grâce pouvant aller jusqu’à 12 mois.

Travail sécuritaire NB reporte par ailleurs les cotisations des employeurs qui s’appliquent aux salaires des mois de février, mars et d’avril, sans imposer d’intérêts.

Cinq nouveaux cas en N.-É.

Cinq nouveaux cas ont été recensés en Nouvelle-Écosse, dont le premier cas non lié à un voyage ou à un autre cas déjà connu. Les autorités de la province ont indiqué qu’une enquête n’avait pas permis d’établir la source de cette transmission, qui pourrait donc être «communautaire».

Les autorités de la santé publique croient qu’une transmission locale pourrait être liée à un événement de la Saint-Patrick, le 14 mars, au centre communautaire de Lake Echo, près de Halifax, qui a réuni une cinquantaine de personnes.

La Nouvelle-Écosse compte maintenant 73 cas confirmés, dont deux personnes hospitalisées.

La police de Halifax dit avoir reçu 114 appels liés à la COVID-19 depuis que l’état d’urgence sanitaire a été décrété dans la province, dimanche. L’agent John MacLeod relate que la majorité des plaintes concernent des rassemblements interdits. D’autres dénoncent des gens qui refusent de se placer en quarantaine à leur retour de voyage.

La police a adopté une politique du «gant de velours» en expliquant la situation aux gens visés par les plaintes plutôt que de leur remettre des contraventions.

15 cas à Terre-Neuve-et-Labrador

Terre-Neuve-et-Labrador a été la province maritime la plus lourdement frappée jeudi, puisqu’on y a dénombré 15 nouveaux cas, tous dans l’est de l’île, incluant la capitale, Saint-Jean. De ces 15 nouveaux cas, neuf sont des travailleurs de la santé.

Soixante travailleurs de la santé de l’est de l’île ont été placés en quarantaine après avoir été en contact avec des patients. Les tests de neuf d’entre eux ont été positifs, a confirmé le ministre de la Santé, John Haggie.

La présidente du Syndicat des infirmières autorisées de la province, Debbie Forward, a indiqué que plusieurs syndicats avaient demandé aux autorités de la santé publique, dans un appel conférence mercredi soir, d’obtenir plus de protection pour le personnel soignant.

La médecin hygiéniste en chef de la province, Janice Fitzgerald, a indiqué que le bilan s’établissait maintenant à 82 cas.

Zéro à l’Î.-P.-É.

L’Île-du-Prince-Édouard n’a pas enregistré de nouveaux cas jeudi, mais les tests continuent à être administrés.

La province compte cinq cas, dont une personne a guéri de la maladie.

Le nombre de personnes ayant été testées s’élève à 556, a indiqué la médecin hygiéniste en chef, Heather Morrison.

Les plus populaires