Les provinces de l’Atlantique se préparent à la tempête hivernale

HALIFAX — Des écoles, des commerces et des traversiers ont interrompu leurs services, jeudi, en Nouvelle-Écosse bien avant l’arrivée d’une puissante tempête hivernale qui se dirigeait vers les provinces de l’Atlantique.

Environnement Canada a diffusé des avertissements et des veilles de tempête hivernale pour la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l’Île-du-Prince-Édouard et certains secteurs de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le système dépressionnaire qui est actuellement situé à cap Hatteras, en Caroline du Nord, amènera de fortes rafales et des précipitations importantes de neige.

Jusqu’à 45 centimètres de neige, et 30 millimètres de pluie pourraient s’abattre sur la région. Des rafales à 170 kilomètres/heure pourraient également souffler à certains endroits.

La Nova Scotia Power s’est préparée en conséquence: plus de 1000 travailleurs sont prêts à intervenir en vue de la tempête, qui n’avait pas encore commencé jeudi matin.

L’aéroport international Stanfield d’Halifax prévient que les vols seront affectés, alors que le service des traversiers Marine Atlantic a annulé toutes ses traversées entre la Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve.

La région d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, est aussi visée par un avertissement d’onde de tempête, ce qui signifie qu’il y a risque de débordement côtier en raison d’une combinaison de très forts vents lors du passage d’une tempête majeure et d’une période de marées à fortes amplitudes.