Les Québécois pourront profiter des 75 stations de ski de la province

MONTRÉAL — Les Québécois pourront pratiquer le ski alpin et la planche à neige cet hiver.

Toutefois, les 75 stations de ski du Québec devront appliquer une série de mesures sanitaires, qui diffèrent en fonction des paliers de couleur correspondants aux différentes régions.

Les skieurs qui résident dans une zone verte ou jaune seront autorisés à se déplacer dans une autre zone verte ou jaune.

Par contre, les déplacements entre régions «ne sont pas recommandés en provenance ou en direction» des zones orange et rouge.

Dans les zones vertes, jaunes et oranges, les services de restauration et les bars seront «contraints aux recommandations et mesures en vigueur pour ces secteurs», selon le guide de mesures sanitaires spécifique aux stations de ski, qui a été élaboré en collaboration avec les autorités gouvernementales et les partenaires de l’industrie touristique.

Toujours selon ce guide, en zone rouge, les bars et restaurants des stations de ski seront fermés et les chalets demeureront ouverts uniquement pour permettre aux skieurs de se réchauffer, ainsi, les périodes d’utilisation seront restreintes.

Les services de location d’équipement, les casiers et les boutiques pourront opérer en zone verte, jaune et orange, mais ils seront fermés dans les zones rouges.

Les stations de ski devront privilégier l’utilisation des remontées mécaniques par les skieurs provenant d’une même maisonnée et le port du couvre-visage sera obligatoire pour l’utilisation des remontées mécaniques, dans les zones vertes, jaunes et oranges.

Dans les zones rouges, seuls les gens habitants vivant sous un même toit pourront s’installer ensemble dans le télésiège.

Le guide de mesures sanitaires prévoit également que les écoles de ski demeurent fermées en zone rouge.

La distanciation de deux mètres devra être respectée en tout temps, dans toutes les zones, et les skieurs devront porter un couvre-visage à l’intérieur et lorsqu’ils attendent en ligne pour une remontée mécanique.

La ministre et ancienne athlète olympique, Isabelle Charest, a émis le souhait que tous les Québécois puissent profiter pleinement de la saison de ski.

«Les bienfaits, tant physiques que psychologiques, sont considérables et nous permettent de mieux passer à travers cette pandémie. »

Dans un communiqué, le gouvernement a souligné «le travail proactif des représentants des stations de ski qui a mené à l’approbation, par la Direction de la santé publique, du guide sanitaire».

Le président-directeur général de l’Association des stations de ski du Québec s’est réjoui du nouveau guide.

«Le travail d’analyse des autorités a été exceptionnel et nous sommes heureux de pouvoir finaliser les préparatifs de la prochaine saison en vue d’assurer la sécurité des visiteurs et de tout le personnel œuvrant au sein de l’industrie », a indiqué Yves Juneau.

Dans un courriel transmis à La Presse Canadienne, l’équipe du Mont Sutton s’est dite «rassurée» par l’annonce du gouvernement.

«Le plan sanitaire approuvé par la santé publique laisse prévoir une belle saison de ski! Oui, l’avant et l’après-ski seront différents, mais l’important c’est que nous pourrons profiter de notre belle montagne! Vive la belle neige, les sous-bois et l’air frais!» ont indiqué les responsables du Mont Sutton.

Laisser un commentaire
Les plus populaires