Les recherches reprennent sur le site de l’effondrement à Surfside en Floride

SURFSIDE, Fla. — Les efforts de sauvetage sur le site d’un immeuble en copropriété partiellement effondré en Floride ont repris jeudi soir après une pause de 15 heures pour des raisons de sécurité, et les responsables ont déclaré qu’ils avaient commencé à planifier la démolition probable de la structure restante.

La mairesse du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, a déclaré que la décision concernant la démolition doit être prise «avec une extrême prudence et méthodiquement», compte tenu de l’impact potentiel sur les débris et de l’effet sur les opérations de recherche et de sauvetage. Un ingénieur de l’Agence fédérale de gestion des urgences a déclaré qu’il faudrait probablement des semaines avant que les autorités ne programment la démolition.

Arrivé jeudi en Floride en compagnie de son épouse, le président Joe Biden a offert du réconfort et a promis le soutien du fédéral pour retrouver les disparus.

Joe Biden a estimé que le gouvernement fédéral avait «le pouvoir» d’assumer 100% des coûts pour les recherches et le nettoyage. Il a aussi exhorté les responsables locaux à se tourner vers Washington pour obtenir de l’aide.

«Il y aura beaucoup de douleur, d’anxiété et de souffrance et même un besoin pour de l’aide psychologique dans les jours et les mois qui suivront», a-t-il fait valoir.

Joe Biden a ensuite rencontré  les premiers répondants et les sauveteurs pour leurs efforts. «Ce que vous faites ici est incroyable, devoir faire face à l’incertitude», a-t-il exprimé, tout en remerciant abondamment ceux qui ont travaillé sur le site.

Le président et son épouse Jill Biden doivent également rencontrer en privé pendant plusieurs heures les membres des familles des personnes touchées par l’effondrement. 

Les équipes de recherche qui sillonnent l’immense tas de débris depuis sept jours ont arrêté de travailler peu après deux heures dans la nuit de mercredi à jeudi.

Des inquiétudes subsistaient quant à la possibilité que la partie encore debout de l’immeuble s’effondre également. Lors d’une réunion avec les familles, mercredi, le chef adjoint des pompiers de Miami-Dade, Raide Jadallah, a déclaré que les autorités étaient préoccupées par la stabilité de cette partie du bâtiment.

Les restes de six autres personnes ont été retrouvés, mercredi, dans les décombres de l’immeuble, portant le bilan à 18 morts confirmés. 

Parmi eux, deux enfants âgés de 4 et 10 ans, une perte que la mairesse de Miami-Dade a qualifiée de «trop lourde à supporter». Plus de 140 personnes sont toujours portées disparues.

Une bonne collaboration

Joe Biden a été informé de l’état de la situation en présence du gouverneur républicain de la Floride, Ron DeSantis, et de la mairesse de Miami-Dade. Celle-ci a salué les efforts déployés sans partisanerie politique. Selon Daniella Levine Cava, la réponse commune du gouvernement et de la communauté «donne de l’espoir».

M. DeSantis, un possible candidat à la présidentielle républicaine de 2024, a dit au président démocrate que «la coopération a été excellente» avec l’administration fédérale. 

Le président Biden a reçu des mises à jour régulières sur l’effondrement du bâtiment. Il a également envoyé l’administratrice de l’Agence fédérale des situations d’urgence, Deanne Criswell, dans la région pour une visite du site plus tôt cette semaine avec le gouverneur DeSantis.

Joe Biden a appuyé une enquête sur la cause de l’effondrement qui a été lancée par l’Institut national des normes et de la technologie. L’organisation a envoyé une équipe de scientifiques et d’ingénieurs sur le site, mercredi. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.