Les Russes contrôlent maintenant 80 % de Sievierodonetsk dans l’est de l’Ukraine

LVIV, Ukraine — Sievierodonetsk, la ville au centre de la bataille sur le front de l’est de l’Ukraine depuis quelques semaines n’est pas encore complètement coupée du reste du pays par les troupes de l’envahisseur russe, mais celui-ci contrôle maintenant environ 80 % du territoire. Trois ponts permettant d’y accéder ou d’en sortir ont été détruits, a confirmé mardi un responsable ukrainien.

«Il y a encore une chance d’évacuer les blessés et on peut toujours communiquer avec les soldats ukrainiens et les résidents», a indiqué à l’Associated Press le gouverneur de la région de Louhanks, Serhiy Haidaï, lors d’un entretien téléphonique.

Il a reconnu que les forces ukrainiennes avaient été repoussées à l’extérieur de la ville, vers une zone industrielle, en raison «des pratiques de terre brûlée employées par les Russes avec leur artillerie lourde».

Environ 12 000 personnes demeurent présentes à Sievierodonetsk, une ville qui comptait une population de 100 000 personnes avant le début de l’invasion russe. Plus de 500 civils se seraient réfugiés dans l’usine de produits chimiques Azot, qui fait l’objet d’attaques incessantes des forces russes, selon M. Haidaï.

Au total, 70 civils ont été évacués de la région de Louhansk au cours des 24 dernières heures, a mentionné le gouverneur.

Deux personnes ont été tuées et une autre a été blessée dans la région de Louhansk, d’après les autorités ukrainiennes.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.