Les scientifiques prédisent un climat de plus en plus chaud et sec dans les Prairies

Des scientifiques fédéraux prédisent un avenir chaud, sec et ardent pour les Prairies.

Dans un rapport publié lundi, le ministère des Ressources naturelles affirme que de toutes les régions du sud du pays, ce sont les Prairies qui se réchauffent le plus rapidement.

Le rapport indique que les inondations au printemps et à l’automne, les sécheresses en été et les grands incendies frapperont de plus en plus l’Ouest canadien, ce qui fera de la gestion de l’eau une question cruciale.

Les experts prédisent que les grandes prairies de l’Ouest et les forêts-parcs à trembles vont s’étendre, alors que la forêt boréale rétrécira. Par ailleurs, certains écosystèmes alpins pourraient disparaître complètement.

Le rapport prévient que ces changements sont déjà amorcés. 

Sur les 20 catastrophes météorologiques les plus coûteuses depuis 1983, 13 se sont produites dans les Prairies. 

Laisser un commentaire