Les soldats pourraient aider à l’accueil des réfugiés syriens, dit McCallum

OTTAWA – Le ministre de l’Immigration John McCallum affirme que des discussions sont en cours avec les forces armées pour que les militaires participent de nouveau à l’accueil des réfugiés syriens au Canada.

Il a déclaré que cela fait partie des efforts entrepris pour respecter la promesse faite aux parrains privés d’accueillir au Canada des milliers de Syriens d’ici la fin de l’année ou au début de la suivante.

M. McCallum affirme que du personnel supplémentaire se rendra à l’étranger ce mois-ci pour accélérer le traitement des demandes.

Les soldats avaient participé aux efforts visant à accueillir au pays 25 000 Syriens avant la fin du mois de février, en effectuant des vérifications de sécurité à l’étranger et en préparant des bases militaires au pays pour loger temporairement les réfugiés, bien qu’elles n’aient finalement pas servi.

Des centaines de groupes de parrainage avaient été frustrés quand les libéraux ont bouclé l’effort de relocalisation massif à la fin de février et ramené le processus de traitement des demandes à son rythme lent initial.

La pression qu’ils ont mise sur le gouvernement a porté fruit et les libéraux ont promis de traiter toutes les demandes reçues d’ici la fin du mois de mars dans le but d’accueillir au pays environ 10 000 réfugiés supplémentaires.