Les sous-marins seraient bons jusque dans les années 2030, selon le commandant

OTTAWA — Le commandant de la Marine royale canadienne assure que les quatre sous-marins de la flotte ont «encore une belle vie devant eux» — jusque dans les années 2030.

Le vice-amiral Art McDonald affirme que cette longévité pourra être assurée grâce à de modestes investissements — alors que les quatre sous-marins canadiens ont passé la majeure partie de l’année à quai pour des travaux majeurs de maintenance.

M. McDonald explique que les sous-marins ont déjà connu quelques mises à niveau dans le cadre de leur entretien normal et que la Marine envisage maintenant des améliorations plus importantes pour augmenter leur durée de vie et les rendre plus conviviaux pour les membres d’équipage.

Les responsables fixaient jusqu’ici le coût de la mise à niveau des quatre sous-marins canadiens à environ 2 milliards $.

L’opposition conservatrice et des experts demandent au gouvernement fédéral d’acquérir de nouveaux sous-marins pour remplacer les bâtiments de classe Victoria que le Canada avait achetés de seconde main au Royaume-Uni en 1998.

Le vice-amiral McDonald soutient par ailleurs qu’il est «à l’aise» avec le fait de ne pouvoir compter que sur un seul navire de ravitaillement temporaire pour soutenir les opérations navales à l’étranger, malgré un nouveau report dans la livraison de deux nouveaux navires de ravitaillement permanent, toujours en construction à Vancouver.