Les syndiqués acceptent leur nouveau contrat de travail chez Olymel Princeville

Olymel et le syndicat représentant ses employés de Princeville ont confirmé en être venus à une entente sur un nouveau contrat de travail.

En fin de journée, jeudi, le syndicat des employés d’Olymel Princeville, affilié à la CSN, a annoncé par voie de communiqué qu’il mettait fin à huit semaines de grève. Les employés ont voté en accord avec la recommandation déposée par la conciliatrice.

Le conflit de travail qui a été déclenché le 28 octobre doit prendre fin dès maintenant.

Dans le camp patronal, Olymel soutient que c’est «à l’issue d’une nouvelle séance de conciliation», tenue mercredi à Québec, que l’on a pu dénouer l’impasse. Selon l’employeur, l’entente serait le «résultat des compromis» faits de part et d’autre dans le but d’améliorer les conditions de travail des travailleurs.

D’après ce que rapporte le syndicat, la nouvelle convention collective inclut notamment des augmentations salariales de 8,03 % pour la première année, une augmentation de la contribution de l’employeur au régime d’assurance collectif, l’ajout d’un jour férié et une garantie de 74 heures de travail par période de deux semaines.

Selon le communiqué de la CSN, quelque 350 employés seraient membres du syndicat d’Olymel Princeville.