Les touristes québécois seront autorisés à se rendre aux Îles par traversier

QUÉBEC — Les touristes québécois pourront bientôt se rendre à nouveau aux Îles-de-la-Madelaine par traversier, en vertu d’une entente avec le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard.

Les deux provinces maritimes ont fermé leurs frontières à la fin mars afin de lutter contre la propagation de la COVID-19.

En vertu de l’entente annoncée samedi, les automobilistes québécois pourront emprunter les routes des deux provinces à compter du 26 juin afin de se rendre au traversier situé à Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard.

Afin de traverser les limites interprovinciales, les voyageurs devront impérativement se munir d’un formulaire disponible sur le site «quebec.ca».

Ils devront également détenir un billet aller-retour pour le traversier et une preuve d’hébergement sur place.

Les automobilistes auront l’autorisation de se ravitailler en essence, de manger et de dormir au maximum une seule nuit au Nouveau-Brunswick.

Une fois le pont de la Confédération, ils devront immédiatement se rendre au terminal de Souris. Seul un arrêt à une station-service est autorisé.

Les deux provinces du Canada atlantique craignent que les voyageurs en transit contaminent leurs populations relativement épargnées par la COVID-19.

Dans un communiqué transmis par son cabinet, Sonia LeBel, la ministre responsable des Relations canadiennes demande aux touristes québécois de «respecter à la lettre» toutes les consignes sanitaires en vigueur dans les provinces et les exigences du formulaire.

Pour sa part, la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a souligné que l’annonce devrait soulager les Madelinots dont l’économie dépend grandement du tourisme.

Les plus populaires