Les travailleurs d’épiceries devraient être payés convenablement, estime Trudeau

CHELSEA, Qc — Le premier ministre Justin Trudeau a estimé vendredi que les employés des épiceries qui ont continué à travailler pendant la pandémie de COVID-19 étaient des «héros» et il s’attend à ce qu’ils soient rémunérés en conséquence.

M. Trudeau a fait valoir que ces employés essentiels qui ont gardé les étagères des magasins approvisionnés et aidé les Canadiens à mettre de la nourriture sur leurs tables étaient tout aussi héroïques que les agents de santé de première ligne et les intervenants d’urgence.

Le chef du gouvernement fédéral a fait ces commentaires lors d’une conférence de presse à Chelsea, au Québec, après avoir été invité à réagir au fait que les trois des principaux épiciers du Canada ont annoncé, il y a environ une semaine, la fin des primes mises en place pendant la pandémie.

Les Compagnies Loblaw (propriétaire de la chaîne Provigo au Québec), Metro et Empire (les épiceries IGA et Sobeys, notamment) ont annoncé la semaine dernière qu’elles cesseraient de verser une prime horaire aux employés de leurs magasins à partir du 13 juin.

Loblaw et Metro payent leurs travailleurs 2 $ de plus par heure depuis le 8 mars, tandis qu’Empire offrent une prime hebdomadaire à tous les employés et une augmentation de salaire de 2 $ à ceux qui travaillaient plus de 20 heures par semaine.

Le Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie de la Chambre des communes a voté à l’unanimité jeudi pour convoquer des représentants de Loblaws, Metro et Empire pour expliquer comment ils avaient décidé, le même jour, d’éliminer les primes salariales pour le personnel de première ligne.

 

Entreprises dans cette dépêche: (TSX:L, TSX:MRU, TSX:EMP.A)

Laisser un commentaire