Les ventes de Huawei auraient bondi de 18 % en 2019

PÉKIN, Chine — Le géant chinois des télécommunications, Huawei, aurait connu une croissance de ses ventes de 18 % en 2019 malgré les obstacles posés par le gouvernement américain, a annoncé l’entreprise mardi.

Cette estimation de la croissance du chiffre d’affaires a été dévoilée dans le message annuel de fin d’année qu’adresse le président Erix Xu aux employés. La lettre prédit une année 2020 difficile, soulignant que les pressions exercées par les États-Unis créent un environnement hostile pour l’entreprise.

«Malgré les efforts concertés du gouvernement des États-Unis pour nous empêcher de croître, on y est arrivé et l’on continue de créer de la valeur pour nos clients», a écrit M. Xu dans le message transmis à l’Associated Press et à d’autres médias.

Le gouvernement américain soutient que la technologie de Huawei représente une menace à sa sécurité intérieure et il a appelé plusieurs autres États à ne pas faire l’acquisition de son système sans fil 5G. Les États-Unis ont aussi interdit la vente de toute technologie américaine à Huawei.

Le géant chinois nie ces allégations.

Les prévisions 2019 de l’entreprise établie dans la zone technologique de Shenzhen, dans le sud de la Chine, s’élevaient à 120 milliards $ US. Les états financiers vérifiés de Huawei sont normalement publiés en mars.

«Les chiffres sont plus bas que nos projections initiales, mais les affaires demeurent solides et nous nous tenons debout face à l’adversité», a écrit le président Eric Xu.

Dans la lettre de cinq pages, les employés sont appelés à «travailler fort et à en faire un peu plus pour amener leurs capacités à un autre niveau».

Insistant sur le fait que la survie de l’entreprise était l’ultime priorité, M. Xu a mis en garde l’équipe que les mauvais gestionnaires «qui ont perdu leur esprit entrepreneurial» vont être renvoyés plus rapidement que par le passé.