Les verts déplorent que le NPD refuse de retirer son candidat dans une partielle

OTTAWA — La cheffe sortante du Parti vert, Elizabeth May, déplore le manque de courtoisie des néo-démocrates, qui refusent de retirer leur candidat dans une partielle à Toronto afin que la nouvelle cheffe des verts puisse faire plus facilement son entrée aux Communes.

Annamie Paul a été élue samedi à la direction du Parti vert du Canada, après avoir remporté la course au huitième tour de scrutin. Elle est aussi devenue la première femme noire élue à la tête d’un parti fédéral au Canada.

Mme Paul, de Toronto, n’est pas étonnée qu’aucun des autres partis n’ait eu cette «courtoisie» de lui faciliter l’entrée aux Communes, lors de l’élection partielle dans Toronto-Centre le 26 octobre. Mais elle soutient qu’elle est habituée à surmonter les obstacles.

Elizabeth May rappelle toutefois qu’en 2019, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a salué l’élégance des verts, qui n’avaient pas présenté de candidat lors d’une élection partielle dans la banlieue de Vancouver, alors que la victoire du nouveau chef néo-démocrate n’était pas acquise.

Mme May estime que M. Singh devrait s’en souvenir et elle demande aux autres néo-démocrates de réfléchir à l’opportunité de mettre des bâtons dans les roues de Mme Paul.

La directrice nationale du NPD, Anne McGrath, a soutenu que le candidat du parti dans Toronto-Centre avait été choisi démocratiquement par les membres et que son nom figurerait sur le bulletin de vote.

Laisser un commentaire
Les plus populaires