L’est de Terre-Neuve est frappé par la tempête qui a sévi dans les Maritimes

SAINT-JEAN, T.-N.-L. – Le blizzard qui a frappé les Maritimes s’est rendu jusqu’à l’est de Terre-Neuve, mercredi, amenant avec lui vents violents et neiges abondantes.

La tempête avait déjà fait tomber plus de 40 centimètres de neige sur la péninsule d’Avalon, et les chutes de neige devaient se poursuivre pendant la journée, au moment où un autre système s’apprête à toucher le Canada atlantique, jeudi.

Les écoles et les universités sont fermées et plusieurs services publics de Saint-Jean ne sont pas offerts. Les autobus, notamment, ont suspendu leurs activités jusqu’à plus tard dans la journée.

Des secteurs à l’extérieur d’Avalon ont aussi été touchés, le centre de la province ayant reçu de 10 à 15 centimètres de nouvelle neige et des vents soufflant à 110 kilomètres/heure le long des côtes sud et nord-est.

Un météorologue d’Environnement Canada, David Neil, précise que l’aéroport de Saint-Jean avait déjà enregistré 53 centimètres de neige mercredi matin et pourrait en recevoir dix de plus avant la fin de la tempête.

De vastes régions des Maritimes ont été ensevelies sous la neige, lundi, lors du passage d’un blizzard qui a laissé près de 80 centimètres de neige à la base des Forces canadiennes de Gagetown, dans le centre du Nouveau-Brunswick. En Nouvelle-Écosse, les vents ont atteint 120 kilomètres/heure le long de la côte, près d’Halifax.