L’étudiant chinois enlevé en Ontario se porte bien; les suspects sont au large

TORONTO — L’étudiant chinois qui aurait été victime d’un violent enlèvement en Ontario a obtenu son congé de l’hôpital, alors que la police recherche toujours les suspects dans cette mystérieuse affaire.

La Police régionale de York a déclaré que Wanzhen Lu avait été brièvement hospitalisé après avoir été retrouvé sain et sauf mardi soir à Gravenhurst, à plus de 150 kilomètres du stationnement souterrain de Markham où il aurait été contraint de monter dans une fourgonnette trois jours plus tôt. La scène avait été filmée par des caméras de surveillance.

L’agent Andy Pattenden a indiqué mercredi que M. Lu, âgé de 22 ans, avait été ramené dans la région de York, où il rencontrera des enquêteurs et renouera avec des membres de sa famille accourus de Chine après sa disparition.

Les enquêteurs recherchent toujours les quatre suspects qui auraient pénétré dans le stationnement souterrain et fait monter avec force M. Lu dans une fourgonnette, puis l’auraient séquestré pendant 72 heures avant de le relâcher, a précisé M. Pattenden.

La police a indiqué que trois hommes avaient sauté de la fourgonnette et avaient attrapé M. Lu, l’avaient électrocuté plusieurs fois avec un pistolet paralysant et l’avaient traîné dans le véhicule, qui a filé en trombe.

Les enquêteurs avaient ensuite lancé de nombreux appels aux ravisseurs présumés pour qu’ils libèrent M. Lu, ce qu’ils ont probablement fait mardi, selon l’agent Pattenden. M. Lu s’est présenté mardi soir à la porte d’une maison près de Gravenhurst pour demander de l’aide.

Les policiers avaient arrêté mardi un Torontois de 35 ans en lien avec cette affaire, mais l’agent Pattenden a précisé mercredi que ce suspect avait depuis été libéré sans condition et sans qu’aucune accusation ne soit portée contre lui.