Lévis prépare l’abolition du sifflet de train dans le secteur résidentiel de Charny

LÉVIS, Qc — La Ville de Lévis enclenche auprès du Canadien National (CN) la procédure visant l’abolition du sifflet de train aux passages à niveau du secteur de Charny.  

Le Règlement d’exploitation ferroviaire du Canada exige que les mécaniciens de locomotive activent le sifflet de train à 400 mètres d’un passage à niveau et le maintiennent jusqu’à ce qu’ils occupent complètement le passage à niveau.   

Puisqu’il y a trois traverses ferroviaires rapprochées dans le secteur de Charny, près d’un quartier résidentiel, le sifflet de train doit être activé sur une distance minimale de 1,2 kilomètre, ce qui a incité à des demandes de le faire cesser.  

Dès le mois prochain, les citoyens concernés seront invités à une soirée d’information présentant les détails de la procédure. Les budgets nécessaires liés aux mesures compensatoires exigées sont déjà planifiés, selon la Ville; ils devraient être complétés en 2022.   

Transports Canada affirme que l’emploi du sifflet est une façon importante d’assurer la sécurité des automobilistes, des cyclistes et des piétons aux passages à niveau publics

Cependant, la réglementation fédérale prévoit que les municipalités puissent l’abolir afin que les résidents ne soient plus incommodés par le bruit associé à son usage.

La Ville de Lévis a dû entreprendre la remise aux normes de 28 passages à niveau, des travaux qui seront réalisés d’ici 2021.

Laisser un commentaire