L’ex-ambassade américaine sera convertie en centre culturel autochtone

OTTAWA — L’ancienne ambassade des États-Unis à Ottawa sera consacrée aux Premières Nations, aux Inuits et aux Métis, selon une source gouvernementale.

Le gouvernement de Justin Trudeau devrait préciser ses intentions quant à ce bâtiment qui fait face à la colline du Parlement dans les prochaines semaines.

Des consultations seront lancées auprès des communautés autochtones afin de déterminer comment mettre à profit l’espace du 100, rue Wellington.

Construit en 1930, le bâtiment avait été racheté au gouvernement américain en 1997 et demeure vacant depuis 1998.

L’été dernier, Ottawa avait sondé les Canadiens quant aux diverses manières de le convertir. La consultation avait relevé un grand intérêt pour une Maison du Canada qui donnerait «un aperçu de la diversité du pays et de ses réalisations». Une éventuelle galerie d’art canadien avait également suscité un grand engouement chez les répondants âgés de 55 ans et plus.