L’ex-avocat de Trump arrive en prison pour purger sa peine de trois ans

NEW YORK — L’ex-avocat personnel du président Donald Trump, Michael Cohen, est arrivé dans une prison du nord de l’État de New York, lundi, pour purger une peine de trois ans d’emprisonnement.

M. Cohen a été condamné pour plusieurs crimes, notamment pour des violations aux règles de financement des campagnes électorales liées à des versements secrets effectués au nom de M. Trump.

Un véhicule transportant Michael Cohen est arrivé lundi vers 11h30 à la prison fédérale d’Otisville, à environ 113 km au nord-ouest de New York.

En quittant son appartement de Manhattan, plus tôt lundi, il s’était brièvement adressé aux journalistes, affirmant qu’il attendait avec impatience le jour où il pourrait «partager la vérité». M. Cohen a aussi dit espérer qu’au moment de sa sortie de prison, le pays serait libéré «de la xénophobie, de l’injustice et des mensonges à son sommet».

M. Cohen devait initialement commencer à purger sa peine en mars, mais un juge lui a accordé un délai de deux mois afin de pouvoir se rétablir d’une opération et mettre ses affaires en ordre.

L’homme de 53 ans est la seule personne accusée d’un crime en lien avec les paiements secrets faits à des femmes qui auraient eu des relations sexuelles avec M. Trump.

Selon les procureurs fédéraux, M. Trump a ordonné à son avocat d’arranger les paiements afin d’acheter le silence de l’actrice pornographique Stormy Daniels et de l’ancienne mannequin de Playboy Karen McDougal dans la perspective de l’élection présidentielle de 2016. Donald Trump nie avoir eu des relations avec ces deux femmes.

M. Cohen a également plaidé coupable d’avoir menti au Congrès au sujet d’un projet de tour Trump à Moscou, ainsi qu’à des accusations d’évasion fiscale et de fraude bancaire.

Les plus populaires