L’ex-cheffe du NPD de l’Ontario Andrea Horwath sera candidate à la mairie de Hamilton

L’ancienne cheffe du NPD de l’Ontario, Andrea Horwath, a annoncé mardi qu’elle se présenterait à la mairie de Hamilton lors des élections municipales d’octobre.

Mme Horwath dit qu’elle a longuement réfléchi à sa décision et qu’elle quittera son siège provincial pour se présenter à la course à la mairie.

«J’ai hâte de pouvoir utiliser tout ce que j’ai appris pour nous aider à concrétiser le grand potentiel de notre ville, et je suis très, très excitée par cette possibilité», a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse à Hamilton.

Mme Horwath a démissionné de son poste de cheffe du NPD après 13 ans, à la suite des élections provinciales qui ont vu son parti retrouver le statut d’opposition officielle à l’Assemblée législative.

Depuis, elle avait laissé entendre qu’elle envisageait peut-être de se porter candidate au poste de mairesse de sa ville, où elle a été réélue députée de Hamilton-Centre.

Le maire de Hamilton, Fred Eisenberger, a déclaré qu’il ne se représenterait pas à l’automne après trois mandats.

Interrogée mardi au sujet du système de «maires forts» proposé par le premier ministre Doug Ford, qui donnerait aux maires de villes comme Toronto et Ottawa de plus grands pouvoirs, Mme Horwath a répondu qu’elle aimerait bien voir comment cette proposition serait implantée.

Si le premier ministre décidait d’élargir le système à d’autres municipalités de la province, Mme Horwath s’engage à collaborer avec le gouvernement provincial.

«Ce que je peux vous garantir, encore une fois, si l’on me donne l’honneur de servir à titre de mairesse de notre ville, c’est que je continuerai toujours de collaborer», a-t-elle dit.

La politicienne a été conseillère municipale pendant trois mandats à partir de 1997. Elle a fait le saut en politique provinciale lors d’une élection partielle en 2004, avant de prendre la tête du NPD en 2009.

Les élections municipales de l’Ontario se tiendront le 24 octobre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.