L’ex-député Harold LeBel va témoigner lundi à son procès pour agression sexuelle

QUÉBEC — L’ex-député du Parti québécois Harold LeBel va témoigner lundi à son procès pour agression sexuelle.

LeBel, qui est âgé de 60 ans, a été arrêté le 15 décembre 2020 puis accusé d’agression sexuelle. L’identité de la plaignante est protégée par une ordonnance de non-publication.

Depuis le début des procédures, seules deux personnes ont témoigné pour la Couronne: un policier de la Sûreté du Québec et la présumée victime.

Celle-ci a déclaré qu’en octobre 2017, Harold LeBel l’avait embrassée et avait dégrafé son soutien-gorge. Il avait insisté pour entrer dans la pièce où elle s’était réfugiée et lui avait fait des attouchements toute une nuit. 

Militant souverainiste de longue date, Harold LeBel avait été élu sous la bannière péquiste en 2014 et réélu en 2018. Exclu du PQ, il a siégé entre décembre 2020 et octobre 2022 à titre de député indépendant.

Le procès reprendra lundi à 9h30 au palais de justice de Rimouski.

– Avec des informations de Caroline Plante

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.