L’ex-ministre conservateur Kenney briguera la direction du PPC en Alberta

CALGARY – Des sources ont confirmé, mardi, que le conservateur Jason Kenney fera le saut en politique provinciale pour briguer la direction du Parti progressiste-conservateur en Alberta.

L’actuel député de la circonscription de Calgary-Midnapore annoncera mercredi qu’il se lance dans la course à la chefferie du Parti progressiste-conservateur de l’Alberta, ont affirmé deux collègues de l’ancien ministre bien au fait des plans de ce dernier.

Les intentions de Jason Kenney faisaient l’objet de spéculations depuis plusieurs mois. L’ex-ministre de Stephen Harper voudrait unir les progressistes-conservateurs et les membres du parti de l’opposition officielle, le Wildrose.

Un tel projet pourrait toutefois être difficile à mener à terme.

Les conservateurs se sont déjà opposés à une telle alliance alors que le Wildrose a dit qu’il serait heureux d’une union. Le parti d’opposition a toutefois dicté la condition qu’une future coalition porte la bannière de son parti et qu’elle soit dirigée par son chef, Brian Jean.

Le poste de chef du Parti progressiste-conservateur de l’Alberta est vacant depuis la démission de Jim Prentice, qui a également été ministre fédéral. Il avait renoncé à ses fonctions après que son parti eut été relayé en troisième position aux élections de mai 2015.

Les membres du parti devront choisir leur nouveau chef le 18 mars prochain.