L’ex-ministre ontarienne Marie-France Lalonde devient candidate fédérale

OTTAWA — L’ancienne ministre ontarienne des Affaires francophones Marie-France Lalonde quitte la politique provinciale pour devenir candidate libérale aux élections fédérales.

Mme Lalonde a remporté jeudi soir l’investiture libérale dans la circonscription fédérale d’Orléans, la même circonscription qu’elle représentait depuis 2014 à la législature provinciale.

Une porte-parole a déclaré que Mme Lalonde devrait démissionner de l’Assemblée législative, ce qui signifie que les libéraux de l’Ontario ne seront bientôt plus que cinq.

Le Parti libéral ontarien est passé de la majorité à seulement sept sièges après les élections de l’année dernière, perdant son statut de parti officiel. Les progressistes-conservateurs de Doug Ford ont remporté la majorité.

Le départ de Marie-France Lalonde de la scène provinciale ontarienne survient après celui de Nathalie Des Rosiers, qui a quitté son siège d’Ottawa-Vanier cet été pour un poste au Collège Massey de Toronto.

Le gouvernement Ford devra maintenant déclencher des élections partielles pour ces deux circonscriptions d’Ottawa.