L’ex-patron de la F1 Ecclestone sera accusé de fraude au Royaume Uni

LONDRES — L’ancien patron de la Formule 1, Bernie Ecclestone, sera accusé de fraude par fausse représentation à la suite d’une enquête gouvernementale sur ses avoirs à l’étranger, ont annoncé les procureurs britanniques.

Le procureur en chef de la Couronne, Andrew Penhale, a révélé qu’après avoir examiné les preuves du bureau des impôts, les autorités avaient autorisé une accusation contre Ecclestone pour son omission de déclarer des actifs à l’étranger d’une valeur supérieure à 400 millions de livres (619 millions $ CAN).

Simon York, du service de la fiscalité et des douanes du Royaume Uni, a déclaré que l’annonce faisait suite à une enquête «complexe et mondiale» sur les finances de l’homme d’affaires de 91 ans.

«L’accusation pénale concerne des obligations fiscales projetées découlant de plus de 400 millions de livres d’actifs extraterritoriaux qui ont été dissimulés au fisc et aux douanes», a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.