L’Halloween n’est pas recommandée dans les quatre «régions chaudes» de l’Ontario

TORONTO — Le médecin-hygiéniste en chef de l’Ontario déconseille aux enfants de passer l’Halloween dans les quatre régions qui comptent le plus de cas de COVID-19: Toronto, Peel, York et Ottawa.

Le docteur David Williams a soutenu lundi que les enfants des autres régions de la province ne devraient passer l’Halloween qu’avec les seuls membres de leur ménage. Il précise par ailleurs que les familles ne devraient pas se déplacer hors de leur quartier pour passer l’Halloween.

L’Ontario signalait lundi 704 nouveaux cas de COVID-19 et quatre nouveaux décès dus au virus. Selon la ministre de la Santé, Christine Elliott, 244 cas ont été signalés à Toronto, 168 dans la région de Peel, 103 dans la région de York et 51 à Ottawa. Ce sont ces régions «chaudes» que le directeur de la santé publique évoquait dans ses recommandations sur l’Halloween.

Des mesures plus strictes pour freiner la propagation de la COVID-19 entraient d’ailleurs en vigueur lundi dans la région de York. Le gouvernement avait déjà imposé les mêmes mesures à Toronto, dans la région de Peel et à Ottawa. Le service intérieur dans les restaurants est dorénavant interdit, les gymnases et les cinémas sont fermés et les rassemblements publics ne peuvent pas dépasser 10 personnes à l’intérieur ou 25 personnes à l’extérieur.

L’Ontario affirme avoir effectué 31 864 tests depuis le dernier rapport quotidien. Au total, 252 personnes sont hospitalisées en Ontario en raison de la COVID-19, dont 69 aux soins intensifs. 

La province a par ailleurs signalé 74 nouveaux cas de COVID-19 liés aux écoles, dont au moins 48 parmi les élèves. Ces nouveaux cas portent le nombre d’écoles ayant signalé au moins un cas à 483, soit 10 % des écoles financées par les fonds publics de l’Ontario.

Les nouveaux chiffres portent le total des cas de COVID-19 en Ontario à 65 075, avec 3050 décès et 55 978 cas résolus.

Laisser un commentaire