L’hebdomadaire Le Progrès dimanche devient Le Progrès week-end

«Le Progrès dimanche», l’édition dominicale du journal «Le Quotidien», au Saguenay-Lac-Saint-Jean, cessera d’être publié à compter du dimanche 9 avril. L’hebdomadaire du Groupe Capitales Médias sera fusionné à l’édition du samedi et s’appellera désormais «Le Progrès week-end».

Les dirigeants du Groupe Capitales Médias et le président et éditeur du «Quotidien», Michel Simard, en ont fait l’annonce lundi après-midi à Saguenay.

En entrevue téléphonique avec La Presse canadienne, M. Simard a assuré que cela ne se traduira pas par des mises à pied — il s’agit simplement d’une façon d’améliorer le journal en rassemblant les forces du samedi et du dimanche, a-t-il expliqué.

Il y aura tout au plus un «rebrassage des cartes» à l’interne et quelques employés changeront d’horaire, mais personne ne sera mis à pied, a-t-il indiqué.

«Ce n’est pas un plan de compression. On ne ferme pas le Progrès, on le déplace le samedi. On en fait une édition week-end, c’est notre édition moteur», a-t-il souligné.

Le «Progrès week-end» contiendra entre 100 et 120 pages, selon M. Simard.

«On ne fait pas ça parce que ça va mal. On ne fait pas ça parce qu’on est en détresse. On fait ça parce qu’on veut se donner un modèle d’avenir qui est porteur à long terme», a-t-il ajouté.

Il a expliqué cette décision par le fait que les consommateurs sont de plus en plus portés à lire leur journal le samedi.

«Le dimanche n’est plus la journée de lecture d’autrefois. Le lectorat se déplace de plus en plus vers le samedi. Tous les quotidiens du Québec ont une grosse édition du samedi», a-t-il soutenu.

«Nous, on divisait nos forces. On avait un Progrès dimanche qui était assez fort, et un Quotidien du samedi assez fort, alors en regroupant ces deux produits-là, on fait un produit amélioré», a-t-il conclu.