L’homme arrêté à Halifax et suspecté de meurtre au Texas demeure détenu

MONTRÉAL — Un homme soupçonné de meurtre au Texas et arrêté par la police à Halifax, fin décembre, va demeurer détenu à la suite de sa comparution devant la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR), mercredi.

Derek Cameron Whisenand est détenu depuis son arrestation, le 30 décembre, pour une affaire de vol à l’étalage dans un commerce de la région de Bayer’s Lake, en Nouvelle-Écosse.

Les policiers lui ont mis la main au collet après une courte poursuite et le suspect a donné une fausse identité aux autorités, selon ce qu’on peut lire dans la transcription du rapport initial de détention de la CISR.

L’homme de 28 ans a été évasif dans ses réponses aux enquêteurs d’Halifax qui l’ont ensuite remis entre les mains de l’Agence des services frontaliers du Canada.

Mercredi, la CISR a déterminé que Derek Cameron Whisenand devait demeurer détenu jusqu’à sa prochaine audience, le 24 janvier, visant à déterminer s’il doit être renvoyé aux États-Unis.

Il a été déterminé que l’individu représentait un danger pour la population et que le risque de le voir prendre la fuite était trop élevé.

Derek Cameron Whisenand n’était pas représenté par un avocat à l’audience tenue à Montréal. Il a comparu par vidéo et a demandé un ajournement afin de lui donner le temps de se trouver un avocat.

L’homme de 28 ans est le principal suspect du meurtre d’un homme de 78 ans, commis dans le comté d’Eastland, au Texas, à environ 170 kilomètres au sud-ouest de la région de Dallas-Fort Worth.

En juillet, la GRC avait prévenu qu’il était entré illégalement au Canada près de Haskett, au Manitoba, au cours de la semaine du 24 juin.