L’homme au coeur de l’alerte Amber en Saskatchewan est un délinquant sexuel

REGINA — Des documents judiciaires révèlent qu’un homme soupçonné d’être au centre d’une alerte Amber au pays, à la suite de la disparition de deux enfants en Saskatchewan, est un délinquant sexuel.

Les documents indiquent que Benjamin Martin Moore, âgé de 50 ans, avait été condamné en 2009 à Regina pour contacts sexuels sur une personne mineure. Il avait alors été condamné à deux ans et deux mois de prison.

Les dossiers judiciaires indiquent aussi qu’il a purgé par la suite trois mois de prison supplémentaires, en 2011, après avoir été reconnu coupable d’avoir enfreint une ordonnance d’engagement.

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Moore serait actuellement avec Luna Potts, âgée de sept ans, son petit frère Hunter Potts, huit ans, et peut-être aussi leur mère, Leah Potts.

La GRC a émis une alerte Amber lundi soir pour la fillette et le garçon, affirmant que les enfants étaient peut-être entrés aux États-Unis avec Moore.

En fin d’après-midi, mardi, la GRC a officiellement lancé un mandat d’arrestation contre le suspect de 50 ans.

Benjamin Martin Moore est décrit comme mesurant cinq pieds 10 pouces et pesant 200 livres. Il a les cheveux noirs. Selon la police, Moore, les enfants et leur mère pourraient voyager dans une voiture Chevrolet Equinox bleue foncée 2015 portant la plaque d’immatriculation albertaine CGC 2492.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.