L’homme blessé lors d’une dispute à Montréal a tenté de s’enlever la vie.

MONTRÉAL — L’agression armée survenue vendredi dans le quartier Saint-Michel à Montréal est maintenant considérée comme une tentative de suicide.

«Tout indique que la victime s’est infligée elle-même les blessures à l’arme blanche (après une dispute)», a indiqué l’agent Raphaël Bergeron,  porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal  (SPVM), tôt samedi matin. 

L’événement a été précédé par un conflit entre locataires d’un appartement de la 15e avenue, près du boulevard Crémazie dans le quartier Saint-Michel, un peu avant 21 h.

Trois hommes, incluant la victime dans la soixantaine,  étaient présents sur les lieux de l’agression. 

Les deux autres hommes, qui résidaient avec la victime, ont  été rencontrés par les policiers. Leurs témoignages concordent avec les développements de l’enquête policière.

Aux dernières nouvelles, le sexagénaire luttait toujours pour sa vie vendredi soir.

Laisser un commentaire