L’homme d’affaires et philanthrope Maurice Tanguay est décédé

L’homme d’affaires et philanthrope Maurice Tanguay est décédé jeudi.

Intronisé au Panthéon des sports du Québec à titre de bâtisseur en 2016, il fut le fondateur de l’Océanic de Rimouski en 1995.

Originaire de Saint-Philémon, dans la région de Chaudière-Appalaches, le passionné de hockey a fondé son premier club à l’âge de 24 ans, une formation junior à Montmagny près de Québec.

Le nom Tanguay est toujours associé à la formation de Rimouski puisque le petit-fils de Maurice Tanguay, Alexandre, en est devenu le copropriétaire et gouverneur en 2015 après avoir porté les couleurs de l’équipe sur la patinoire. Son fils Jacques, père d’Alexandre, est président des Remparts de Québec.

C’est à Lévis que Maurice Tanguay a commencé l’aventure d’Ameublements Tanguay. Son entreprise compte aujourd’hui 12 magasins à travers le Québec.

L’organisation de L’Océanic de Rimouski a offert sur Faceboook «ses plus sincères condoléances à la famille Tanguay, son copropriétaire et gouverneur, Alexandre, ainsi que tous ceux et celles qui ont côtoyé ce grand homme».

Le premier ministre François Legault a offert ses sympathies et a affirmé sur Twitter qu’on se souviendrait «de son exceptionnelle contribution à la société québécoise».

La vice-première ministre Geneviève Guilbault a parlé d’un «grand bâtisseur (…) qui avait à cœur notre #CapitaleNationale».

«Un véritable monument s’est éteint aujourd’hui, mais il laissera à tout jamais un immense legs pour nos citoyens», a-t-elle affirmé.

Le député conservateur de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, a également salué «un grand bâtisseur».

«Il aura bâti une entreprise établie sur les fondations de la confiance, de la générosité et du respect. Une entreprise à son image», a écrit le député sur Twitter.

«Sa sensibilité aux œuvres caritatives, particulièrement celle des enfants malades, était inspirante tant elle était sincère», a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire