L’homme qui aurait tué sa conjointe par compassion a comparu à Montréal

MONTRÉAL – L’homme de 55 ans qui aurait tué sa conjointe malade dans un élan de compassion a comparu au palais de justice de Montréal, mardi après-midi.

Michel Cadotte y a été formellement accusé de meurtre non prémédité.

Le quinquagénaire avait été arrêté la veille, dans la foulée d’une intervention policière menée dans un centre de soins de longue duréede l’arrondissement de Ville-Marie.

Les agents dépêchés sur place avaient découvert une femme de 60 ans qui se trouvait en arrêt cardio-respiratoire. Ils avaient tenté en vain de la réanimer.

Lundi, le Service de police de la ville de Montréal avait indiqué que sa mort n’était pas naturelle et qu’il s’agissait du quatrième homicide à avoir été commis sur son territoire depuis le début de l’année.

Durant cette même journée, Michel Cadotte aurait publié en ligne des propos troublants.

Sur le réseau social «Facebook», il aurait soutenu qu’il venait de «craquer», qu’il avait consenti à donner suite à une demande d’aide à mourir et qu’il attendait donc les policiers.

Les plus populaires