L’identité des victimes à Saint-Roch-de-l’Achigan dévoilée

MONTRÉAL — La Sûreté du Québec a dévoilé jeudi l’identité des trois personnes décédées à la suite de la violente explosion survenue une semaine plus tôt à Saint-Roch-de-l’Achigan.

Il s’agit de Céline Pilon, âgée de 65 ans, demeurant à Saint-Roch-de-l’Achigan, de France Desrosiers, 65 ans et résidante de l’Épiphanie, de même que de Christophe Paradis, un Mascouchois de 26 ans. Ils étaient employées et sous-traitant de Propane Lafortune, ravagé le 12 janvier par une explosion ayant donné lieu à un violent incendie, forçant des évacuations dans un périmètre d’un kilomètre autour du site.

L’intervention d’une cinquantaine de pompiers, plusieurs venus des municipalités voisines de Sainte-Julienne, Saint-Lin-Laurentides, Rawdon et Repentigny, a été nécessaire pour venir à bout du brasier, maîtrisé en soirée.

Les corps avaient été retrouvés quatre jours après le début des recherches. Des expertises ont été effectuées sur les dépouilles par le Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale de la SQ afin d’établir avec certitude leur identité.

La cause de l’explosion demeure encore inconnue, une semaine après le drame. 

Selon la sergente Éloise Cossette, du service des relations avec les médias de la SQ, l’expertise de la scène du drame devrait se poursuivre pour quelques jours encore. La Division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec poursuit également son travail.

———

Cette dépêche a été rédigée avec l’aide financière de la Bourse de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.