Le Nouveau-Brunswick signale quatre autres décès liés à la COVID-19

FREDERICTON — Les responsables de la santé du Nouveau-Brunswick ont signalé vendredi quatre autres décès liés à la COVID-19, quelques heures avant que la province n’entre dans un confinement de deux semaines.

Deux personnes septuagénaires sont décédées dans les régions de Moncton et de Fredericton, et deux personnes octogénaires sont décédées dans les régions de Saint-Jean et d’Edmundston.

Le Nouveau-Brunswick a signalé un total de 182 décès attribués au nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie.

Les responsables de la santé ont indiqué qu’il y a 103 personnes hospitalisées avec la COVID-19, une baisse d’une personne depuis jeudi. Onze personnes sont aux soins intensifs.

Les restrictions de niveau 3, qui doivent entrer en vigueur à minuit, incluent la fermeture des centres de conditionnement physique, des lieux de divertissement et des salles à manger des restaurants.

Les commerces de détail peuvent rester ouverts à 50 % de leur capacité avec des mesures de distanciation physique.

Deux premiers décès à l’Î.-P.-É.

Les responsables de la santé de l’Île-du-Prince-Édouard ont signalé vendredi les deux premiers décès liés à la COVID-19 depuis le début de la pandémie dans la province.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Heather Morrison, a déclaré qu’une personne âgée de 60 à 79 ans et une personne de plus de 79 ans sont décédées de la COVID-19.

Le premier ministre Dennis King a publié une déclaration exprimant ses condoléances aux familles des deux personnes.

Les autorités sanitaires de l’Île-du-Prince-Édouard ont signalé vendredi 225 nouveaux cas de COVID-19 dans la province.

Il y a maintenant 1994 cas actifs sur l’île, qui a enregistré en moyenne 199 nouveaux cas par jour au cours de la dernière semaine.

Dans un communiqué, Mme Morrison affirme que le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 est inchangé par rapport à la veille: huit patients, dont un aux soins intensifs.

Il y a maintenant 14 centres d’éducation préscolaire et garderies avec des cas de COVID-19, tandis que l’établissement de soins de longue durée Atlantic Baptist compte 16 cas confirmés.

Mercredi, 95,9 % des insulaires de 12 ans et plus avaient reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 et 92,6 % avaient reçu deux doses.

Les responsables exhortent tout le monde à se faire vacciner pour aider à se protéger contre le variant Omicron.

Quatre éclosions dans des foyers en N.-É.

La Nouvelle-Écosse a fait état de 891 nouveaux cas de COVID-19 et de quatre éclosions dans des foyers de soins de longue durée de la province.

Les responsables ont indiqué que les nouvelles éclosions dans les foyers de soins impliquent un total de 23 membres du personnel et 20 résidants qui ont maintenant été déclarés positifs au virus.

Les résidences touchées se trouvent à Wolfville, New Glasgow, Sydney et Sydney Mines.

Il y a également d’autres cas de COVID-19 liés à des éclosions signalées précédemment dans les hôpitaux de la province.

Les autorités estiment qu’il y a maintenant 6648 infections actives et 57 personnes sont hospitalisées en raison de la maladie, dont 10 aux soins intensifs.

Les responsables ont également indiqué que 83,1% des habitants de la province ont reçu deux doses de vaccin contre la COVID-19, tandis que 90,4% ont reçu au moins une dose.

Un 24e décès à Terre-Neuve-et-Labrador

Les responsables de la santé de Terre-Neuve-et-Labrador ont déclaré qu’une femme de 70 ans dans la région ouest de la province est décédée de la COVID-19.

Elle est la 24e personne à mourir de la maladie dans la province.

Les responsables de la santé publique ont déclaré vendredi dans un communiqué de presse qu’il y avait huit patients avec la COVID-19 à l’hôpital, dont trois aux soins intensifs.

La province compte 5574 cas actifs signalés de la maladie, bien que les chiffres n’incluent pas ceux qui pourraient avoir la COVID-19, mais ne sont pas admissibles aux tests PCR pour confirmer leur infection.

Les autorités ont signalé 475 nouveaux cas, dont 404 avaient été confirmés depuis jeudi.

Les 71 cas restants faisaient partie des tests envoyés à des laboratoires à l’extérieur de la province parce qu’une demande de tests dépassait la capacité locale.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.