L’incendie de forêt au nord du Lac-Saint-Jean est pour l’instant «contenu»

La Société de protection contre les feux (SOPFEU) considère maintenant l’incendie de forêt au nord du Lac-Saint-Jean comme «contenu».

Le brasier, qui était hors de contrôle depuis une semaine, a pris naissance dans le secteur de la Chute-des-Passes.

Même si l’incendie est contenu pour le moment, le combat des pompiers continue et il est beaucoup trop tôt pour déclarer victoire, selon la SOPFEU.

«La pluie nous a aidés beaucoup pour déclarer le feu contenu. Ça signifie que sa progression est arrêtée temporairement, mais c’est sûr qu’il pourrait y avoir une remontée si la météo change», a indiqué mardi en entrevue à La Presse canadienne Josée Poitras, agente à la prévention et aux communications de la SOPFEU.

Cet incendie demeure le principal foyer de la province avec une superficie de 62 000 hectares.

Des troupes de l’Ontario et de l’Alberta ont collaboré à combattre les flammes mardi et plus de 200 pompiers seront à l’oeuvre dans les prochaines heures pour tenter de vaincre le brasier.

«Comme le feu est contenu, on va faire de meilleures interventions, des attaques au sol, des attaques aériennes, il y aura plus de pompiers forestiers dans certaines zones de feu parce que maintenant c’est moins dangereux», a précisé Josée Poitras.

Selon les données de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), 37 incendies sont toujours actifs au Québec. De plus, la saison a déjà pris une ampleur démesurée alors que 498 feux de forêt ont déjà sévi, soit plus du double de la moyenne annuelle des dix dernières années pour la même période, qui s’élève à 233.

Laisser un commentaire