L’incendie de Fort McMurray ajoutera 500 millions $ au déficit albertain

EDMONTON – L’incendie de forêt qui a ravagé Fort McMurray devrait ajouter environ 500 millions $ au déficit de l’Alberta.

Le ministre des Finances de la province, Joe Ceci, a annoncé, mardi, que son ministère avait révisé le déficit projeté pour le premier trimestre de l’exercice financier 2015-2016, le faisant passer de 10,4 milliards $ à presque 11 milliards $.

Malgré cela, le gouvernement demeurera fidèle à son plan de ne pas faire de trop grosses coupes dans la fonction publique tout en continuant de s’endetter pour régler les factures liées aux travaux routiers, aux infrastructures ainsi qu’aux services en santé et en éducation, a ajouté le ministre.

En mai, plus de 80 000 personnes avaient dû évacuer leur résidence dans la région de Wood Buffalo, dans le nord de la province, pour fuir les flammes qui ont détruit 2400 immeubles à Fort McMurray.

L’Alberta a versé 647 $ millions dans le fonds d’urgence. La part de la province a été réduite à 195 millions $ après le transfert de fonds fédéraux.

De plus, le gouvernement albertain estime avoir perdu 300 millions $ en revenus, car l’incendie a interrompu les activités pétrolières et forestières dans la région. La perte de la production pétrolière est évaluée à quelque 40 millions de barils et la province prévoit une baisse d’environ 4 pour cent de la production dans ce secteur pour l’exercice financier 2016-2017.

«Je n’ai pas besoin de rappeler à mes concitoyens albertains qu’en raison de la chute des cours pétroliers, l’économie de la province fait face à de forts vents contraires. Les Albertains le constatent tous les jours. Plusieurs en subissent les conséquences», a déclaré M. Ceci en conférence de presse.

«Et les vents contraires soufflent encore plus fort à cause de l’incendie de forêt dans la région de Wood Buffalo.»