L’Inde donne son feu vert à un vaccin développé localement et à celui d’AstraZeneca

NEW DELHI — L’Inde a donné son feu vert à deux vaccins contre la COVID-19, dimanche, ouvrant la voie à un vaste programme d’immunisation pour endiguer la pandémie dans le deuxième pays le plus populeux au monde.

Les autorités réglementaires ont accordé une autorisation d’urgence au vaccin développé par l’Université d’Oxford et le fabricant AstraZeneca, ainsi qu’à un autre vaccin développé par la société indienne Bharat Biotech.

Le responsable de l’organisme indien de réglementation des médicaments, le Dr Venugopal G. Somani, a précisé que les deux vaccins seront administrés en deux doses. La décision de les approuver a été prise après un «examen minutieux», a-t-il déclaré.

Le premier ministre Narendra Modi a fait état d’un «tournant décisif pour renforcer un vif combat» contre le virus. Sur Twitter, il a souligné que les Indiens peuvent tirer une grande fierté du fait que les deux vaccins autorisés sont fabriqués au pays.

AstraZeneca a engagé le Serum Institute of India, le plus grand fabricant mondial de vaccins, pour produire un milliard de doses à l’intention des pays en développement, dont l’Inde elle-même. 

Le Royaume-Uni est devenu mercredi le tout premier pays à approuver ce vaccin.

Mais des experts ont soulevé des questions à propos du vaccin développé par Bharat Biotech. Les essais cliniques n’ont commencé que récemment, ce qui rend presque impossible pour l’entreprise d’avoir analysé et soumis des données démontrant que ses injections sont efficaces pour prévenir la maladie causée par le nouveau coronavirus, s’inquiète-t-on.

L’Inde compte plus de 10,3 millions de cas confirmés de la COVID-19. Son bilan est le deuxième plus lourd au monde, derrière les États-Unis, bien que son taux d’infection ait considérablement diminué par rapport à son sommet de la mi-septembre. 

Plus de 149 000 décès ont également été déplorés en sol indien.

– Par Aniruddha Ghosal et Sheikh Saaliq, The Associated Press

Laisser un commentaire