L’industrie légale du cannabis aux États-Unis espère que le Sénat réformera les lois

WASHINGTON — Des élus au Capitole pressent le Sénat américain à adopter un projet de loi qui faciliterait l’accès au financement pour le commerce légal de cannabis dans ce pays.

Les producteurs de cannabis et les partisans de cette industrie font pression sur les sénateurs pour qu’ils appuient le projet de loi «SAFE Banking», qui fournirait aux acteurs de ce secteur un accès depuis longtemps attendu à des services financiers légitimes, sans crainte de poursuites.

Le sénateur Jeff Merkley, démocrate de l’Oregon, a rappelé que les détaillants dans les États où le cannabis est légal sous une forme ou une autre ne peuvent accepter que des paiements en espèces.

Il soutient que ces transactions au comptant exposent les commerçants à des problèmes comme le blanchiment d’argent, la fraude fiscale, le vol et les agressions.

Le sénateur Merkley a raconté l’histoire d’un dirigeant d’entreprise de l’Oregon qui a dû payer les taxes du trimestre avec 70 000 $ en argent comptant dans son sac à dos.

Les entreprises canadiennes aimeraient bien, elles aussi, que la réglementation financière soit assouplie aux États-Unis, un pays où le marché du cannabis, en pleine expansion, pourrait dépasser les 40 milliards $ US d’ici 2030.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.