L’inflation bondit à 10 % dans la zone euro

FRANCFORT — L’inflation dans les pays européens qui utilisent l’euro a franchi la barre des deux chiffres, alors que les coûts de l’électricité et du gaz naturel ont bondi, ce qui laisse présager une récession hivernale.

L’indice des prix à la consommation dans la zone euro a atteint 10 % en septembre, comparativement à 9,1 % en août, selon l’agence statistique officielle Eurostat. L’inflation se chiffrait à 3,4 % il y a un an.

Il s’agit de l’inflation la plus élevée depuis l’arrivée de l’euro en 1997. Les coûts de l’énergie sont les principaux responsables, avec un bond de 40,8 % depuis un an. Les prix de la nourriture, de l’alcool et du tabac ont grimpé de 11,8 %.

L’inflation est alimentée par une réduction progressive des expéditions de gaz naturel russe et par des problèmes le long de la chaîne d’approvisionnement, au moment où l’économie mondiale commence à redémarrer après deux années de pandémie.

Les dépenses accrues qu’ils doivent consacrer aux aliments et au carburant laissent aux consommateurs moins d’argent à dépenser ailleurs, ce qui pousse plusieurs analystes à prédire une récession, ou à tout le moins une longue période de ralentissement économique, pour la fin de cette année et le début de l’an prochain.

La Banque centrale européenne et d’autres banques centrales augmentent les taux d’intérêt pour tenter d’endiguer l’inflation, mais elles n’ont pas le pouvoir d’abaisser le coût de l’énergie.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.