L’initiateur d’une agression en prison pourrait être déclaré délinquant dangereux

HALIFAX — Un juge de la Nouvelle-Écosse a commencé à entendre une requête visant à faire déclarer le présumé initiateur d’une violente agression en prison comme délinquant dangereux.

Brian James Marriott a plaidé coupable en février de voies de fait graves en lien avec l’agression et l’attaque au couteau survenues en 2019 contre le détenu Stephen Anderson à l’établissement correctionnel Central Nova à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.

Le juge de la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse, Jamie Campbell, qui préside l’audience de lundi a noté que Marriott avait un long historique de crimes violents remontant à au moins 20 ans.

La Couronne tente de répondre aux normes du Code criminel pour prouver que Marriott est un délinquant dangereux, notamment en démontrant qu’il représente une menace pour la sécurité d’autrui et qu’il s’est montré à plusieurs reprises incapable de retenir sa violence.

S’il est déterminé qu’il est un délinquant dangereux, Marriott pourrait être condamné à une peine assortie de conditions supplémentaires ou à une peine en vertu de laquelle sa libération devrait être approuvée par la Commission nationale des libérations conditionnelles.

Nathalie Mintsa, gestionnaire par intérim des programmes à l’Établissement de l’Atlantique, une prison de Renous, au Nouveau-Brunswick, a témoigné lundi matin que Marriott avait refusé les premières occasions d’assister à des programmes visant à réduire son risque pour la société.

Cependant, l’avocat de Marriott, Natham Gorham, a déclaré au tribunal qu’il avait des problèmes avec l’admissibilité de certains des documents de la Couronne. Le juge Campbell a répondu que plus tard dans la procédure, il pourrait entendre les arguments de la défense sur la manière dont les preuves pourraient être utilisées.

Le juge Campbell a affirmé lors d’une audience antérieure que Marriott était impliqué dans le système de justice pénale depuis l’âge de 13 ans et que depuis l’âge de 20 ans, il était essentiellement incarcéré dans divers pénitenciers fédéraux.

La Couronne a allégué que Marriott avait déclenché les violences dans la prison, qui impliquaient 14 autres détenus. Les procureurs ont demandé qu’il soit déclaré délinquant dangereux le 25 avril.

L’audience sur la désignation de délinquant dangereux doit se poursuivre jusqu’au 27 janvier.

Le juge Campbell a déclaré 12 détenus coupables de voies de fait graves et un coupable d’entrave aux agents correctionnels, affirmant qu’il y avait des preuves substantielles que l’attaque avait été planifiée par des prisonniers.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.