L’INRS développe une caméra avec capacité de vidéo de 12 000 images par seconde

MONTRÉAL — Une caméra monopixel ultrarapide, capable de diffuser des vidéos à 12 000 images par seconde, est présentement développée dans un laboratoire du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS).

Un communiqué de l’INRS précise que les travaux du professeur Jinyang Liang et de ses collègues font usage de la modulation de la lumière lui conférant une grande flexibilité. L’Institut ajoute que ces travaux représentent une avancée dans le domaine de l’imagerie à pixel unique et à ultra haute vitesse.

Le professeur Jinyang Liang affirme que cette nouvelle caméra est un prototype innovant qui présente des avantages potentiels pour l’industrie de la photonique au Québec et dans le reste du Canada.

Depuis plusieurs années, Jinyang Liang concentre ses recherches sur les techniques de modulation laser dans les nouveaux appareils d’imagerie optique. L’imagerie monopixel s’est imposée comme une technique puissante.

La nouvelle caméra développée par les scientifiques à l’INRS est capable de diffuser des vidéos en temps réel à 100 images par seconde jusqu’à 12 000. Patrick Kilcullen, étudiant au doctorat à l’INRS, signale que la capacité d’imagerie en temps réel à 100 images par seconde dépasse les technologies existantes.

L’institut national de la recherche scientifique soutient que l’appareil pourrait avoir de vastes applications dans le domaine du spectre non visible, car il n’existe pas de caméra appropriée actuellement. 

Les travaux du professeur Jinyang Liang et de son équipe sont publiés dans la revue Nature Communications.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.