L’INSPQ recommande le port du masque en tout temps dans les milieux de travail

Le port du masque en tout temps dans les milieux de travail est désormais recommandé par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), qui y voit une «protection supplémentaire avec l’arrivée des variants de la COVID-19».

Cette recommandation vise à limiter la propagation du SRAS-CoV-2 dans les bureaux et autres lieux de travail intérieurs. Selon l’organisation, elle est également plus simple d’application puisque le port du masque s’applique désormais en tout temps plutôt que pour des tâches spécifiques ou des situations particulières.

Bon nombre d’éclosions sont déclarées chaque semaine dans divers lieux de travail au Québec, indique l’INSPQ dans un communiqué publié mardi, qui souligne que les variants sont «plus transmissibles et potentiellement plus virulents».

Le port du masque en continu s’ajoute aux autres mesures de prévention en place dans les milieux de travail, «soit la minimisation des contacts, la distanciation physique, les différentes barrières physiques, l’hygiène des mains et une ventilation adéquate», affirme l’INSPQ. 

L’organisation précise que des données montrent que les périodes de pauses et de repas représentent des situations plus importantes de transmission. Avec l’arrivée des variants, le rehaussement des mesures durant ces moments plus vulnérables apparaît nécessaire, selon l’INSPQ.

Il est suggéré de procéder à des rotations pour les horaires de repas, de favoriser la prise de repas dans les bureaux individuels lorsque possible ou mettre davantage de locaux disponibles pour les travailleurs. 

Aussi, le choix du masque est important, soit idéalement un masque médical ou un masque attesté par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ).

Pour le travail à l’extérieur, le port du masque en tout temps reste préconisé si des interactions à moins de deux mètres avec des collègues de travail sont inévitables.

Laisser un commentaire