L’Institut canadien sur la cybersécurité a été inauguré à l’Université du NB

FREDERICTON – L’inauguration officielle de l’Institut canadien sur la cybersécurité a eu lieu lundi à l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB).

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé qu’il y consacrait 1,9 million $. Le gouvernement du Canada y investit pour sa part 2,27 millions $ par l’intermédiaire de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), et l’Université du Nouveau-Brunswick verse plus de 330 000 $.

Le communiqué du gouvernement provincial soutient que selon des analystes, le marché mondial de la cybersécurité, évalué à 75 milliards $ US en 2015, passera à 170 milliards $ US d’ici 2020 en raison de la hausse des coûts liés aux cyberattaques.

Sécurité IBM sera le premier partenaire en recherche et développement de l’institut.

Ali Ghorbani, qui est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en cybersécurité à l’UNB et doyen de la Faculté d’informatique, agira à titre de directeur fondateur de l’institut.

L’institut travaillera en étroite collaboration avec des chercheurs en sciences sociales, en commerce, en informatique, en ingénierie, en droit et en sciences, ainsi qu’avec d’autres centres de recherche.