Lisa Laflamme: plusieurs personnalités canadiennes critiquent Bell Média

TORONTO — Plusieurs personnalités du Canada anglais ont signé une lettre ouverte pour critiquer vertement Bell Média à la suite du départ abrupt de la cheffe d’antenne de CTV, Lisa Laflamme.

La lettre signée par plusieurs grands noms des secteurs des arts, de la politique et des affaires, dont Margaret Norrie McCain, Anne Murray et Jim Balsillie a été publiée samedi dans une double page du Globe and Mail.

Les signataires écrivent que Lisa LaFlamme était considérée par l’entreprise comme l’un de ses atouts au chapitre des cotes d’écoute jusqu’à une chose change: la couleur de ses cheveux.

La lettre est adressée au conseil de direction de BCE et de Bell Canada. Selon les signataires, le départ de la cheffe d’antenne au zénith de sa carrière met en lumière le sexisme et l’âgisme que les femmes continuent à affronter au travail.

La «décision d’affaires» a détruit la confiance que ces personnalités avaient en Bell Média. Elles se demandent comment l’entreprise «pourra réparer ses torts».

Cette missive est publiée au lendemain de la publication d’une note de service interne de Bell Média indiquant que Michael Melling, vice-président des nouvelles, prenait congé immédiatement pour passer du temps avec sa famille.

La lettre publiée dans la première section de l’édition du week-end du quotidien national porte aussi les signatures de la cheffe de la direction d’Indigo Heather Reisman, de la chanteuse Jann Arden, de l’auteure Louise Penny et du lieutenant général à la retraite Roméo Dallaire.

Bell Media n’a pas répondu à nos demandes de commentaires.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.