Lisée dit vouloir décentraliser les décisions du gouvernement

SEPT-ILES, Qc — Alors qu’il débute une tournée des régions du Québec, le chef péquiste Jean-François Lisée indique son intention de décentraliser les décisions du gouvernement.

Il s’agirait de mettre «un cran d’arrêt» à toute forme de centralisation dans l’appareil public, illustre-t-il.

Ses intentions de politique régionale sont déjà connues, mais le chef doit les détailler dimanche matin, à Sept-Îles, sur le bord de l’eau.

M. Lisée est déjà sur la Côte-Nord depuis un jour et y fera d’autres activités dimanche, avant de traverser le fleuve pour se rendre en Gaspésie.

Parmi les positions qu’un gouvernement péquiste adopterait, on retrouve une volonté de laisser chaque région contrôler la totalité des fonds de développement économique.

Le PQ souhaite aussi assurer la coordination des sous-ministres adjoints et inscrire ces changements dans une loi-cadre.

La formation politique parle aussi de mettre sur pied la Commission des régions, une commission parlementaire itinérante qui sillonnerait le Québec «pour rapprocher les Québécois des décisions», indique-t-on.

Les plus populaires