Lisée tend la main aux anglophones, évoquant l’absence de référendum

MONTRÉAL — Le chef du Parti québécois (PQ) a encouragé lundi les anglophones et les allophones à voter pour son parti, puisque de toute façon, il n’y aurait pas de référendum dans le premier mandat.

Tout en rejetant l’idée de mettre au rancart la conviction «profonde» du PQ pour l’indépendance, Jean-François Lisée a rappelé aux communautés anglophones et allophones que sa volonté de ne pas tenir de référendum dans les prochains quatre ans était «béton».

M. Lisée incite donc ces communautés à «essayer» le PQ pour son programme «vert et progressiste».

Et ils pourront «débarquer» quatre ans plus tard, a-t-il expliqué en anglais.

Le chef souverainiste a toutefois assuré qu’il tenterait de les convaincre des bienfaits de l’indépendance d’ici là.

M. Lisée avait tenu des propos similaires en entrevue avec la station de radio CJAD, plus tôt lundi.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie