Loi anti-gaie au Botswana: un tribunal déclare une inconstitutionnalité

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud — Un tribunal du Botswana juge que certains articles du code pénal du pays qui criminalisent l’homosexualité sont inconstitutionnels.

Ces articles prévoient que des relations sexuelles entre personnes de même sexe peuvent entraîner un emprisonnement pouvant aller jusqu’à sept ans.

La décision a été rendue à l’unanimité des juges qui forment ce tribunal du petit pays du sud de l’Afrique.

Il y a moins d’un mois, un tribunal du Kenya a jugé valides des articles semblables de son code pénal. Plus tôt en 2019, l’Angola a pour sa part décriminalisé l’homosexualité et banni la discrimination basée sur l’orientation sexuelle.

Plus d’une douzaine de pays de l’Afrique subsaharienne ont des lois qui criminalisent l’homosexualité.

Les plus populaires