L’OMS veut lutter contre la désinformation sur le coronavirus

GENÈVE, Suisse — Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré lundi qu’il collaborait avec Google pour assurer que les recherches sur le nouveau coronavirus mènent d’abord vers les informations de l’agence des Nations unies, dans le cadre des efforts de lutte contre les «rumeurs et la désinformation» sur l’épidémie.

Tedros Adhanom Ghebreyesus a affirmé lundi à l’ouverture de la réunion du conseil de l’OMS que les plateformes de médias sociaux telles que Twitter, Facebook, Tencent et TikTok «ont également pris des mesures pour limiter la propagation de la désinformation» sur le nouveau coronavirus.

L’épidémie, qui a fait son apparition dans la ville chinoise de Wuhan à la fin du mois de décembre, s’étend maintenant à 23 autres pays, mais dans une infime proportion — moins de 150 cas hors de la Chine. Au Canada, on recense jusqu’ici quatre cas confirmés — trois en Ontario et un en Colombie-Britannique —, mais aucun décès.

Au total, le nombre de personnes infectées par le virus, essentiellement en Chine, a dépassé les 17 230 lundi. Le nouveau coronavirus a tué plus de 360 personnes, toutes en Chine sauf une — aux Philippines, et il s’agit d’un Chinois de Wuhan.

On peut obtenir des bilans officiels et des données probantes sur des sites fiables comme:

Au Canada:
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus.html#a1

Au Québec:
https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/maladies-infectieuses/coronavirus-2019-ncov/#situation-au-quebec

Dans le monde (en anglais seulement):
https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports/

Les plus populaires