L’Ontario a commencé à vacciner lundi des travailleurs de la santé dans les hôpitaux

TORONTO — L’Ontario a amorcé lundi la très attendue phase de vaccination contre la COVID-19, et c’est une travailleuse de la santé qui a reçu la première dose, à Toronto.

Le cabinet du premier ministre Doug Ford a précisé que les premiers vaccins seraient administrés au Réseau universitaire de santé de Toronto.

L’Ontario a reçu dimanche 6000 doses du vaccin de Pfizer et prévoit les administrer à environ 2500 travailleurs de la santé lors de cette toute première phase de son plan de vaccination.

Le cabinet de M. Ford a indiqué que le premier ministre était sur place, dimanche soir à Hamilton, lorsqu’un avion transportant les premiers lots du vaccin a atterri.

«La province se prépare pour cette journée depuis des mois et nous sommes prêts pour la suite des choses», a-t-on indiqué dans un communiqué lundi matin. «Il est temps de commencer à vacciner les Ontariens. Il est temps de mettre fin à la pandémie de COVID-19.»

L’Ontario amorcera donc la première phase de la vaccination un jour plus tôt que prévu. La moitié des vaccins que la province a reçus seront administrés cette semaine et l’autre sera conservée pour la deuxième dose requise 21 jours plus tard.

M. Ford a déjà précisé que les travailleurs de la santé ainsi que les résidents et le personnel des foyers de soins de longue durée seront parmi les premiers à recevoir le vaccin.

Les adultes des communautés autochtones, les locataires des résidences pour aînés et les malades chroniques à domicile seront ensuite les groupes prioritaires.

Par ailleurs, l’Ontario donnera la priorité aux populations des régions les plus touchées. Le gouvernement précise que le vaccin ne devrait pas être disponible pour le grand public avant le mois d’avril.

À l’abri du vol 

Le général à la retraite Rick Hillier, qui dirige toute l’opération en Ontario, a déclaré que 90 000 doses supplémentaires du vaccin Pfizer devraient arriver plus tard ce mois-ci. Ces doses seront distribuées à 14 hôpitaux dans les «points chauds». Selon M. Hillier, l’Ontario s’attend également à recevoir entre 30 000 et 85 000 doses du vaccin Moderna d’ici la nouvelle année, en attendant son homologation par Santé Canada.

Au cours des trois premiers mois de 2021, l’Ontario s’attend à recevoir 2,4 millions de doses, ce qui lui permettra de vacciner 1,2 million de personnes.

M. Hillier a déclaré que le vaccin sera plus largement accessible au public à partir d’avril, au cours de la deuxième phase du déploiement, et qu’il faudra entre six et neuf mois pour distribuer tous les vaccins dans la province.

La troisième et dernière phase du plan verrait alors le vaccin disponible régulièrement dans des endroits comme les pharmacies, a-t-il précisé.

La solliciteure générale de l’Ontario, Sylvia Jones, a indiqué vendredi que les hôpitaux qui reçoivent les premières doses ont pris des dispositions de sécurité pour s’assurer que le vaccin était à l’abri du vol.

L’Ontario signalait lundi 1940 nouveaux cas de COVID-19 et 23 nouveaux décès dus au virus.

De ces nouveaux cas, 544 ont été recensés à Toronto, 390 dans la région de Peel, 191 cas dans la région de York et 114 à Windsor-Essex.

Au total, 857 personnes sont hospitalisées en Ontario en raison de la COVID-19, dont 244 aux soins intensifs. Les derniers chiffres portent le total des cas de COVID-19 en Ontario à 142 121, avec 3972 décès et 121 563 cas résolus.

Laisser un commentaire