L’Ontario amorce le déploiement du vaccin bivalent, auprès des plus vulnérables

TORONTO — L’Ontario amorce lundi le déploiement du vaccin «bivalent», qui cible aussi le variant Omicron, en commençant par les citoyens considérés comme les plus vulnérables, notamment les personnes âgées de 70 ans et plus, les résidents des établissements de soins de longue durée, les femmes enceintes et les travailleurs de la santé.

Les rendez-vous pour le vaccin bivalent peuvent être pris à compter de lundi matin en Ontario via le système de réservation en ligne, et les premières doses devaient être administrées le même jour, avait-on indiqué plus tôt. Le gouvernement ontarien précise toutefois que les rendez-vous seront disponibles en fonction de l’offre du gouvernement fédéral.

Tous les Ontariens de 18 ans et plus peuvent prendre rendez-vous dès lundi, mais les personnes ne faisant pas partie des groupes les plus prioritaires ne pourront pas obtenir un rendez-vous avant le 26 septembre.

Les Autochtones et leurs proches âgés de 18 ans et plus, les personnes immunodéprimées âgées de 12 ans et plus, les femmes enceintes et les travailleurs de la santé âgés de 18 ans et plus peuvent l’obtenir dès maintenant. 

Par ailleurs, afin de donner la priorité à cette campagne de vaccins bivalents pour les plus vulnérables, la prise de nouveaux rendez-vous pour les doses de rappel pour les adultes ontariens sera suspendue jusqu’au 26 septembre. 

Les rendez-vous de rappel déjà réservés entre le 12 et le 25 septembre seront respectés, et c’est le vaccin bivalent qui sera alors offert, a indiqué le gouvernement.

L’Ontario a reçu sa première livraison de vaccins bivalents la semaine dernière. Les personnes peuvent recevoir ce vaccin bivalent si au moins six mois se sont écoulés depuis leur dernière dose, quel que soit le nombre d’injections déjà reçues.

En juillet dernier, l’Ontario avait commencé à offrir la quatrième dose de vaccin contre la COVID-19 à tous les adultes. Le docteur Moore déclarait à l’époque que les personnes qui recevaient une quatrième dose cet été pourraient toujours recevoir le vaccin bivalent des mois plus tard.

Santé Canada a approuvé au début du mois ce vaccin de Moderna, qui cible à la fois la souche originale du coronavirus et le variant Omicron. D’autres provinces ont déjà commencé son déploiement. Au Québec, le nouveau vaccin est disponible depuis jeudi ou vendredi, selon les régions.

Le docteur Kieran Moore, médecin hygiéniste en chef, a encouragé lundi les Ontariens à se faire vacciner. «Comme la protection vaccinale diminue avec le temps, j’encourage tous les Ontariens âgés de cinq ans et plus à recevoir la dose de rappel à laquelle ils sont admissibles», a indiqué le docteur Moore dans un communiqué.

«La dose de rappel du vaccin bivalent contre la COVID-19 est un moyen sûr et efficace pour les gens de mieux se protéger contre les variants de la COVID-19 qui circulent depuis peu en Ontario.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.