L’Ontario amorcera son déconfinement lundi, avec la réouverture de commerces

TORONTO — Les jardineries, les paysagistes et les concessionnaires automobiles font partie des commerces qui pourront rouvrir en Ontario à compter de lundi.

La décision du gouvernement est basée sur les conseils du médecin hygiéniste en chef de la province, a déclaré le premier ministre Doug Ford, vendredi. «Les nouvelles d’aujourd’hui nous montrent que si nous maintenons le cap, si nous restons vigilants et adoptons une approche mesurée, nous pouvons continuer à avancer dans la bonne direction.»

Toutes les entreprises qui rouvriront lundi, y compris les chantiers de construction essentiels, devront respecter des règles strictes de santé et de sécurité, a prévenu le premier ministre. Les marinas et les terrains de golf seront également autorisés à se préparer à rouvrir, a annoncé M. Ford.

Le gouvernement progressiste-conservateur de l’Ontario avait ordonné à la plupart des entreprises de fermer leurs portes à la fin de mars, afin de ralentir la propagation de la pandémie de COVID-19. Alors que d’autres provinces ont publié cette semaine leurs plans, avec échéancier, pour un déconfinement graduel, c’est la première fois que l’Ontario fixe une date précise pour la réouverture d’entreprises non essentielles.

Le ministre du Développement économique, Vic Fedeli, a déclaré que la province allait de l’avant avec prudence pour éviter de compromettre les progrès et de maintenir à un bas niveau le taux d’infection à la COVID-19. M. Ford a qualifié cette annonce de «lueur d’espoir» dont il avait grand besoin et qui, dans certains cas, contribuera à la santé mentale des Ontariens. «Je suis très optimiste que dans un proche avenir, nous serons en mesure d’annoncer que d’autres entreprises pourront s’ouvrir en toute sécurité. Les gens sont impatients de retourner au travail, je le sais.»

Les soins de longue durée

Cette annonce intervient alors que l’Ontario a signalé vendredi 421 nouveaux cas de COVID-19 et 39 décès supplémentaires, tandis que le taux de croissance des nouveaux cas a légèrement baissé.

La province a maintenant enregistré 16 608 cas, soit une augmentation de 2,6 % par rapport à la veille. Il s’agit d’une baisse par rapport au taux de croissance de 2,9 % enregistré jeudi, alors que l’Ontario compte sur une baisse constante de ce taux pendant deux à quatre semaines avant de commencer à rouvrir l’économie.

Le bilan total en Ontario est de 1121 décès et 10 825 cas résolus. Le nombre de tests effectués au cours des dernières 24 heures a bondi de 3604, pour atteindre 16 532. Le gouvernement avait promis de réaliser 18 900 tests par jour à compter de la mi-avril.

Les chiffres sur l’impact de la COVID-19 dans les foyers de soins de longue durée, qui proviennent d’une base de données distincte, montrent que 26 résidents de ces établissements sont décédés au cours de la dernière journée. Il y a maintenant des éclosions dans 166 foyers de soins de longue durée, contre 163 jeudi.

Les hospitalisations sont passées de 999 à 1017, bien que le nombre de personnes aux soins intensifs et sous respirateurs ait diminué pour un cinquième jour consécutif.

Le chef de la Chambre de commerce de l’Ontario a par ailleurs appelé vendredi les gouvernements fédéral et provincial à imposer un moratoire sur les évictions de PME pour non-paiement du loyer. Rocco Rossi estime que le programme fédéral annoncé pour aider les petites entreprises à payer leur loyer constitue une bonne première étape, mais il croit qu’une action plus urgente est aussi nécessaire.